Recipharm : un investissement de 14 millions d’euros en Alsace

Recipharm, le façonnier de Kaysersberg, spécialisé dans le remplissage d’unidoses ophtalmiques, a remporté un marché auprès d’un grand laboratoire pour le remplissage et le conditionnement d’un vaccin oral luttant contre une maladie infectieuse grave pouvant toucher les enfants.

Le site alsacien de Recipharm, également connu sous son nom de Kaysersberg Pharmaceuticals, vient de remporter un marché particulièrement important dans son histoire. En accédant à la demande de l’un de ses prospects de conditionner de manière aseptique un vaccin oral dans des unidoses en plastique, le façonnier ouvre la porte à de nouveaux marchés potentiels à plus forte valeur ajoutée. L’entreprise doit cette réussite à sa parfaite maîtrise du process BFS, pour Blow-Fill-Seal, déjà appliqué aux unidoses ophtalmiques qu’il produit par centaines de millions tous les ans : le plastique est soufflé et moulé en une dosette instantanément remplie et scellée. Les standards reconnus de qualité pharmaceutique de Recipharm ont aussi joué favorablement pour le gain du projet. Ce conditionnement innovant facilitera l’acheminement et l’administration du vaccin auprès des patients.

A compter de 2022, cet investissement va mobiliser 14 millions d’euros et permettre la création progressive de 30 à 35 emplois sur le site qui compte déjà 330 collaborateurs. La production devrait démarrer fin 2024 et monter en puissance pour atteindre son rythme de croisière en 2028. « Ce projet marque un tournant pour le site et valide notre stratégie d’investissement dans de nouvelles capacités mettant à profit notre technologie BFS. Nous sommes maintenant en mesure d’accueillir de nouveaux projets biopharmaceutiques à Kaysersberg », témoigne Yves Buelens, General Manager de l’usine.

Présente aux côtés de Kaysersberg Pharmaceuticals depuis de nombreuses années, l’ADIRA s’est inscrite très tôt en appui de ce projet, notamment en faisant le lien avec les services de la Région Grand Est, les collectivités locales et les services de l’Etat quand cela a été nécessaire pour permettre sa bonne marche et l’accès à des soutiens financiers. L’entreprise est également partenaire de la Marque Alsace. « Je sais que nous pourrons compter sur l’aide de l’ADIRA pour nous accompagner dans nos futurs projets », conclut le dirigeant.

Recipharm

Recipharm : un investissement de 14 millions d’euros en Alsace

Philippe Armengaud

Responsable du développement entreprises et territoire Colmar et Nord Haut-Rhin

Envoyer un mail

Plus d'actualités