Notre histoire

Les premiers comités d’expansion sont nés au lendemain de la seconde guerre mondiale de la volonté des partenaires locaux de prendre en main leur propre développement.

Leur objectif était double :

  • prendre toutes les initiatives pour contribuer au développement économique et à la création d’emplois à l’échelle locale, régionale ou départementale ;
  • défendre et faire progresser les idées d’aménagement du territoire, de régionalisation et de décentralisation à l’échelle nationale.

L’ADIRA que nous connaissons aujourd’hui est l’héritière de cette longue histoire.

En effet, le premier comité alsacien fut créé dès 1950 autour de Pierre Pflimlin et prit le nom de « Comité d’Étude et d’Action pour l’Économie Alsacienne » (CEAEA.). Suivirent en 1953 le « Comité d’Action pour le Progrès Économique et Social Haut-Rhinois » (CAHR) et enfin le « Comité pour l’Économie Bas-Rhinoise » CEBR en 1954.

En 1969, à l’initiative d’André Bord une nouvelle agence vit le jour à l’échelle des deux départements alsaciens : l’ADIRA, « Association de Développement et d’Industrialisation de la Région Alsace ». Le CEAEA et le CEBR furent par la suite dissous et absorbés.

En 1977, cette structure disparait et est remplacée au niveau du Bas-Rhin par l’« Association de Développement du Bas-Rhin », toujours avec l’acronyme ADIRA, qui deviendra en 2009 « l’Agence de Développement Économique du Bas-Rhin »..

Le contexte économique dans lequel interviennent les agences de développement, tout comme le contexte réglementaire, tout particulièrement avec la loi NOTRe votée en 2015, ont imposé une évolution en profondeur du modèle alsacien.

C’est pourquoi les deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, en partenariat avec la Région Grand Est, l’Eurométropole de Strasbourg, les agglomérations de Mulhouse, Haguenau, Colmar et des Trois-Frontières ont décidé de regrouper leurs forces, via une fusion de l’ADIRA et du CAHR, pour proposer aux entreprises et aux élus de tous les territoires alsaciens, dans une logique de proximité, un outil regroupant les métiers et les compétences les plus adaptés pour les accompagner dans la conception et la réalisation de leurs projets de développement.

Cette nouvelle agence, l’ADIRA, « l’Agence de développement d’Alsace », créée en 2016, a vocation à s’intégrer dans un système régional plus large et a pour missions essentielles d’apporter son soutien au développement des entreprises et d’œuvrer au développement des différents territoires alsaciens.