Burger se lance dans les bâtiments collectifs et tertiaires

Fort du succès de son concept de maisons individuelles BOOA pré-industrialisées et assemblées en un temps record, lancé il y a 10 ans (1 475 maisons vendues depuis les débuts), le menuisier industriel Burger & Compagnie relève depuis 2020 le défi des bâtiments tertiaires et de l’habitat collectif.

Une fois encore, l’entreprise de Lièpvre dirigée désormais par Paul et Lou Burger, le frère et la sœur représentant la sixième génération à la tête de cette entreprise familiale, le fait à force d’innovation et de paris techniques qui s’avèrent payant.
Moyennant un investissement proche de 7 millions d’euros en R&D et dans l’outil industriel, c’est un concept de « boîtes » préfabriquées alliant le bois et l’acier qu’a imaginé Burger & Compagnie, pour un maximum de rigidité et de facilité de mise en œuvre sur les chantiers, répondant à toutes les normes de construction.

De la taille d’un conteneur maritime pour faciliter le transport, chaque module est préfabriqué dans l’usine de Châtenois et acheminé en juste-à-temps sur le chantier. Le concept veut qu’un maximum d’éléments de gros et de second œuvre soient montés en usine afin d’améliorer la qualité et de limiter les déplacements sur le chantier, pour un bilan carbone plus favorable. Comme un jeu de briques, les modules sont assemblés progressivement entre eux à l’aide d’une grue pour former un édifice, conçu selon les standards les plus exigeants pour aboutir à un bâtiment à énergie positive. Un premier projet de trois niveaux a ainsi vu le jour en 2021 dans la zone d’activité des Erlen, proche de Colmar.

Cette incursion du groupe sur le marché du tertiaire et, à terme, du logement collectif, témoigne de sa capacité à innover à se remettre régulièrement en question pour coller aux attentes du marché. Une philosophie que cette entreprise très attachée à son berceau de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, qui compte aujourd’hui près de 300 collaborateurs, a fait sienne depuis de nombreuses années.

Dans l’ensemble de ses projets actuels et futurs, le groupe Burger peut compter sur l’appui de l’ADIRA, pour l’aider à trouver tous les soutiens possibles, comme ce fut le cas par exemple auprès de la Région Grand Est sur ce projet pour le soutien à l’innovation.
L’ADIRA intervient également pour permettre aux porteurs de projets d’étendre ou de renforcer leurs réseaux à l’échelle alsacienne pour créer les liens avec les entreprises et les acteurs publics du territoire avec un objectif : favoriser l’innovation et faciliter la mise en œuvre des projets.

Burger & Compagnie

Burger se lance dans les bâtiments collectifs et tertiaires

Philippe Armengaud

Responsable du développement entreprises et territoire Colmar et Nord Haut-Rhin

Envoyer un mail

Plus d'actualités