Ruralité et centralité en Alsace

L’ADIRA s’est inspirée de différents travaux de l’Insee et d’Olivier BOUBA-OLGA du Pôle DATAR, Direction de l’intelligence territoriale et de la prospective, de la Région Nouvelle-Aquitaine ; il en résulte une nouvelle étude qui présente la ruralité et l’accessibilité aux services et aux équipements en Alsace.

Dans le document principal, l’ADIRA reprend les données par commune et par intercommunalité en termes :

  • de ruralité, une population très dense ou dense correspondant à un territoire urbain alors que celle d’un territoire rural est peu dense ou très peu dense ;
  • d’accessibilité aux services et aux équipements. 534 des 880 communes alsaciennes sont « non centre ». La répartition des 346 centres locaux, intermédiaires, structurants ou majeurs détermine une accessibilité plus ou moins aisée aux différents niveaux de services et équipements.

Il en ressort que ces deux éléments, quoique souvent liés, ne sont pas directement corrélés.

Des détails par intercommunalité figurent en annexe sous forme de tableaux avec le nombre de communes par catégorie et les populations concernées. En fonction des caractéristiques de ruralité et de centralité, les 40 territoires sont classés en cinq groupes qui reflètent différents degrés de proximité.

Ruralité et centralité en Alsace

Valérie Carasco

Responsable des études territoriales

Envoyer un mail

Plus d'actualités