Un savoir-faire très précis chez KUK Coils France

KUK Coils France à Bitschwiller-les-Thann a été créée en 2017 à la suite du rachat de l’entreprise JMF Elec par le groupe suisse KUK Electronic AG. Cette reprise a alors permis de sauver 9 emplois. L’entreprise emploie aujourd’hui une douzaine de collaborateurs et est spécialisée dans les bobinages techniques, en particulier pour le secteur aéronautique et défense.

Le groupe suisse KUK Electronic AG emploie plus de 600 personnes à travers le monde, fabrique plus de 200 millions de bobines par an et assemble plus d’un million de circuits imprimés.
Le rachat de l’entreprise JMF Elec qui se trouvait en difficultés a permis de bénéficier de la force d’un groupe international et KUK a pu intégrer des compétences intéressantes pour son développement et faciliter son accès au marché français.
Ainsi, le petit site haut-rhinois, seul site français du groupe, est devenu le bureau d’études – laboratoire pour le groupe KUK et la porte d’entrée pour le marché national. Il produit des prototypes et des petites et moyennes séries techniques pour les secteurs aéronautique et militaire. L’équipe est capable de dimensionner les inductances et les transformateurs selon les besoins et d’apporter du conseil aux clients selon les applications des bobines (dimensionnement, puissance…). Après la définition des besoins des clients et la création d’un prototype, les grandes séries sont fabriquées par les autres sites du groupe.

KUK Coils France est sous-traitant de 2e rang et fabrique 90 % de produits sur-mesure, non automatisables et non standardisables. L’entreprise produit par exemple des bobines pour Thales à Brest pour le développement sonar ou pour l’aéronautique pour l’équipement audio. L’entreprise s’est adaptée aux standards de la maison-mère (management de la qualité, informatique, logiciels et amélioration continue).

La première force du site de Bitschwiller-les-Thann réside dans les compétences et l’expérience de l’équipe de production. Leur dextérité est telle que les fils de cuivre de 18 microns (plus fin qu’un cheveu) sont utilisés. La formation est assurée en interne.

La deuxième force de KUK France est un avantage géographique lié à son implantation en Alsace. D’après Jean-Baptiste François, responsable commercial et représentant commercial du groupe KUK en France, la qualité des services est bien perçue tant par le groupe que par les clients en France et limitrophe. Le site de KUK France est d’ailleurs très intéressé pour devenir partenaire de la Marque Alsace afin de valoriser cet ancrage territorial.

Jean-Baptiste François connaît le CAHR puis l’ADIRA de longue date : « L’ADIRA possède une grande connaissance du terrain et des leviers permettant de faciliter le développement économique et la communication en Alsace ». Il a dernièrement sollicité Marie Blanck pour gagner en notoriété localement auprès de l’écosystème et valoriser les compétences du site auprès d’autres industriels alsaciens.

Un savoir-faire très précis chez KUK Coils France

Marie Blanck

Responsable du développement entreprises et territoire Thur Doller

Envoyer un mail

Plus d'actualités