Mieux connaître le secteur du BTP dans le Haut-Rhin

La Fédération Française du Bâtiment et des Travaux Publics du Haut-Rhin est une organisation patronale qui défend les intérêts des entreprises. C’est la première organisation professionnelle du secteur.

Pierre Fuetterer, Secrétaire général de la FFB68, a répondu à nos question pour mieux connaître les valeurs soutenues par le monde de la construction.

 

  • Quelles sont les missions de la FFB 68 ?

Elle propose des services aux dirigeants d’entreprises des secteurs du bâtiment et des travaux publics suivant 3 axes :

  • Expertise aux entreprises :
    • juridique (droit social, droit des marchés, fiscalité liée aux marchés, transmission…)
    • sur la formation initiale et continue
    • technique (problématiques sur les chantier en amont ou en aval)
    • en gestion d’entreprise (calcul de prix de revient, performance commerciale, relations avec les banquiers, accompagnement d’entreprises en difficultés)
  • Défense de l’intérêt général des entreprises : interventions auprès d’élus et des pouvoirs publics sur toutes les décisions qui impactent le secteur, liens avec l’administration fiscale, de l’équipement, l’éducation nationale…
  • Promotion de l’image de la profession : communication sur les métiers auprès des jeunes, valorisation des entreprises et de leurs collaborateurs…

Ce dernier point est important. Le problème numéro 1 des entreprises est la pénurie de main d’œuvre. Deux critères de recrutement prédominent avant les compétences et l’expérience : la motivation et le savoir-être. Les entreprises ont du mal à attirer de nouveaux collaborateurs alors que les conditions de travail se sont nettement améliorées (moyens de levage…).

 

  • Quel poids économique représentent les entreprises du bâtiment et des travaux publics dans le Haut-Rhin ?

La Fédération regroupe 750 entreprises de toutes tailles, de l’artisan à la filiale d’un grand groupe. Ces entreprises emploient 8 500 salariés dans le Haut-Rhin et réalisent 680 millions d’euros de chiffre d’affaires. 84 % des entreprises adhérentes de la FFB 68 emploient moins de 10 salariés.

 

  • La FFB du Haut-Rhin est partenaire de la Marque Alsace, quel sens donnez-vous à cette démarche ?

Il s’agit de créer du lien entre les entreprises qui partagent des valeurs communes. Si l’on reprend les valeurs de la Marque Alsace, les entreprises du bâtiment et des travaux publics donnent du sens à plusieurs d’entre elles :

  • Excellence : la valeur humaine est essentielle pour la réalisation de travaux et la formation est très importante pour permettre la montée en compétences des collaborateurs.
  • Humanisme : la richesse du savoir-faire des entreprises est basée sur les hommes et les femmes. Le BTP est reconnu pour être une profession accueillante (étrangers, personnes en reconversion ou éloignées de l’emploi…) et un certain nombre de marchés publics comprennent des clauses d’insertion.
  • Intensité et plaisir : ces valeurs se retrouvent dans la fierté de construire.
  • Équilibre et création de liens : la FFB comprend une grande diversité de structures mais s’implique pour rassembler tout le monde.

 

  • Vous portez une initiative originale pour créer du  lien : une participation groupée au Marathon de New York en 2020. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Une petite délégation de 27 personnes du BTP dans le Haut-Rhin a participé à ce Marathon en 2018 de manière informelle.

Nous avons décidé d’organiser une délégation sous l’égide de la Fédération à plus grande échelle. L’initiative est proposée à l’ensemble des métiers de la construction, à savoir les artisans, les entreprises, les maîtres d’œuvre, les fabricants et fournisseurs du BTP, mais aussi et à nos partenaires économiques, institutionnels, et politiques. Nous visons 150 à 200 participants qui pourront être accompagnés. L’objectif est de partager des valeurs de cohésion et montrer que le secteur a du cœur. En effet, les participants et des partenaires de la démarche reverseront une partie des fonds à l’association ELA. Un vrai engouement est né autour de ce projet fédérateur, solidaire, sportif mais aussi créateur de lien entre les participants, qu’ils soient coureurs ou accompagnants.

L’événement a aussi une dimension professionnelle puisqu’il est prévu de se rapprocher du secteur de la construction à New York et de visiter un chantier. L’ADIRA est mobilisée avec la FFB 68 pour promouvoir l’opération et identifier des grands industriels qui souhaiteraient s’impliquer en tant que partenaires.

Pour en savoir plus, une réunion d’information est organisée le 17 mai 2019 à 19h à la Maison du Bâtiment à Mulhouse (inscriptions par mail debenathc@d68.ffbatiment.fr).

Mieux connaître le secteur du BTP dans le Haut-Rhin

Vincent Froehlicher

Directeur Général

Envoyer un mail

Plus d'actualités