MHI Alsace investit et recrute à Mulhouse

MHI (Mistubishi Heavy Industries) Equipment Alsace – MEA – occupe un site historique au cœur de Mulhouse. L’entreprise japonaise emploie 107 salariés et est spécialisée dans la fabrication de moteurs terrestres et la customisation de moteurs maritimes.
Entreprise relativement discrète, l’équipe de direction franco-japonaise s’ouvre désormais vers l’extérieur notamment pour attirer de nouveaux talents et collaborer avec l’écosystème local. L’ADIRA accompagne l’entreprise dans cette démarche.

Afin de développer ses capacités en Europe, le Groupe Mitsubishi a racheté, en 2004, l’activité du site de Mulhouse alors détenu par Wärtsilä. Une soixantaine de salariés étaient alors présents. MHI Equipment Alsace (MEA) appartient au Groupe Mitsubishi Heavy Industries dont la maison-mère Europe est située aux Pays-Bas.

La direction du site est assurée par M. Matsushita, PDG et M. Nagashima, DAF, tous deux expatriés du Japon et présents depuis 2019 sur le site de Mulhouse. Hervé Muller, Directeur d’usine est arrivé en 2013 et a beaucoup œuvré pour améliorer l’organisation industrielle afin de gagner en compétitivité. Grégory Janey, Responsable Ressources Humaines, a rejoint MEA en mars 2020 et a déjà noué des partenariats pour intégrer des jeunes de quartiers prioritaires, des travailleurs handicapés…

Des locaux historiques appartenant à Mulhouse Alsace Agglomération

L’entreprise MEA est installée rue de la Fonderie dans 24 000 m² de bâtiments en briques rouges qui témoignent du riche passé industriel de Mulhouse. Les locaux appartiennent à m2A et sont loués à l’entreprise.

Les locaux datent du 19e siècle et ont été occupés par la SACM à partir de 1872. Le site a accueilli jusqu’à 8000 salariés en 1975.

Trois activités : moteurs terrestres, moteurs marins et groupes électrogènes

MEA réalise, à Mulhouse, la production et l’assemblage de moteurs terrestres. Il s’agit de la seule usine du groupe en Europe pour la production de moteurs diesel de 12 et 16 cylindres.

Pour les moteurs terrestres, MEA a la capacité d’usiner les 3 pièces maîtresses des moteurs (qui en comptent plus de 2000) : le bâti, la bielle et la culasse. Ces dernières années, le site a cherché à privilégier des approvisionnements plus proches, ainsi désormais, 50 % des pièces proviennent du Japon et 50 % d’Europe. Auparavant, 100 % des pièces provenaient du Japon. Le site de Mulhouse produit actuellement 2 moteurs par jour, la capacité pourra augmenter progressivement. Il dispose d’une ligne d’assemblage sur laquelle travaillent 14 à 19 personnes simultanément.

Les moteurs terrestres sont principalement vendus à des fabricants de groupes électrogènes. Ils servent de groupes de secours sur des centres de bases de données, dans des industries, des hôpitaux, des centrales nucléaires, des administrations mais également de source de production d’électricité dans des zones sans réseau électrique ou en complément des systèmes de production d’énergies vertes pour compenser les périodes de creux.

MEA produit environ 600 moteurs terrestres par an. Du fait des investissements récents et de la volonté de diversification vers de nouveaux types de moteurs (marins notamment), le niveau de capacité atteindra environ 800 moteurs par an.

L’entreprise est également engagée dans la customisation de moteurs marins utilisés pour la propulsion des navires ou la production d’électricité à bord. Cette activité maritime nécessite un savoir-faire et un grand niveau d’autonomie de la part des équipes.

La troisième activité du site concerne la fabrication de groupes électrogènes industriels gaz ou diesel, équipés des moteurs terrestres de MEA.

MEA dispose de 3 bancs de tests et des capacités pour tester les groupes électrogènes afin de garantir une fiabilité aux clients.

Des investissements majeurs pour développer MEA à Mulhouse

La direction locale a convaincu le board japonais d’investir régulièrement à Mulhouse ces dernières années.

Depuis l’arrivée de Hervé Muller, de nombreux investissements ont servi à la mise à jour des installations, à la mise en place de robots et au développement de la numérisation de l’usine pour le suivi de la production. Toute l’organisation du site a été réfléchie, en lien avec les équipes, afin d’optimiser les temps à valeur ajoutée pour les salariés.

En 2017, une extension du site a été réalisée pour accueillir une nouvelle activité de production de groupes électrogènes ainsi que la relocalisation du centre logistique pour les moteurs en Europe. Jusqu’à présent, les moteurs produits au Japon étaient importés et customisés aux Pays-Bas.

Le dernier investissement s’élève à 3 millions d’euros, il s’agit c’est un nouveau centre d’usinage à commande numérique qui permettra au site de Mulhouse d’augmenter de 30 % sa capacité de production des pièces usinées sur place.

Il est également prévu de réhabiliter un bâtiment à proximité pour du stockage de produits.

MHI Equipment Alsace

Une équipe polyvalente

Le site de Mulhouse emploie 107 collaborateurs dont 95 en CDI. 53 % sont ouvriers. L’entreprise est régulièrement à la recherche d’usineurs.

La direction locale a fait le choix d’accueillir en permanence des contrats d’apprentissage et des stagiaires afin d’assurer la formation de jeunes. Pour Hervé Muller et Grégory Janey, cette ouverture va plus loin que les simples besoins de MEA « nous jouons un rôle social, nous offrons la possibilité à des jeunes d’effectuer leur apprentissage chez MEA. Si ensuite, ils partent vers d’autres entreprises, leurs compétences acquises bénéficieront à d’autres structures. » L’entreprise accueille également régulièrement des classes de collèges, lycées pour faire découvrir le site et les métiers.

MEA dispose de nombreuses compétences en usinage, assemblage, tests, peinture, finition… Des actions ont été mises en place pour développer la polyvalence des équipes et accueillir de nouveaux profils : jeunes issus de quartiers prioritaires, travailleurs handicapés…

Une entreprise accompagnée récemment par l’ADIRA

Fidèle à sa démarche de proximité, l’ADIRA a, dès le début de la crise du Covid, pris régulièrement contact avec l’entreprise afin de faire un point sur sa situation économique et sanitaire. Ces échanges ont été l’occasion de partager des informations sur les possibilités d’accéder à des équipements de protection individuelle, notamment grâce à la plateforme mise en place par la Région Grand Est.
Les échanges se poursuivent autour des questions de recrutement, où nous proposons des informations et outils pratiques. La mise en réseau avec d’autres industriels permettra des partages d’expériences pertinents.

 

MHI Equipment Alsace

MHI Alsace investit et recrute à Mulhouse

Alexandre Rigaut

Responsable du développement entreprises et territoire Mulhouse Sud Alsace

Envoyer un mail

Plus d'actualités