Remise des Coups de Coeur 2019 Alsace Centrale

Cette année, l’ADIRA a choisi l’Alsace Centrale pour réitérer son événement « Coups de cœur ».
Ce mardi 2 avril 2019, environ 300 représentants du monde économique alsacien ont assisté à la 7ème édition de cette remise de trophées pour laquelle l’ADIRA s’est associée à SODIV et Le Journal des Entreprises.

Six entreprises et une initiative territoriale ont été mises à l’honneur par l’ADIRA, SODIV et Le Journal des Entreprises en présence de :

  • Mme Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin,
  • M. Jean Rottner, Président de la Région Grand Est,
  • M. Philippe Trimaille, Conseiller Départemental du Haut-Rhin et Vice-Président de l’ADIRA,
  • Mme Odile Uhlrich-Mallet, Adjointe au Maire de Colmar.

Les responsables du développement à l’ADIRA sont en contact étroit avec les dirigeants d’entreprise alsaciens. Cet événement leur donne l’occasion de mettre en lumière des projets d’entreprise de leur territoire en donnant une récompense aux dirigeants spécialement impliqués dans le développement de l’économie alsacienne.

 

NOS PARTENAIRES

Pour cette édition nous nous sommes alliés à deux partenaires de longue date :

  • SODIV
    Depuis 35 ans, SODIV finance les projets créateurs d’emplois des entreprises alsaciennes. Ses prêts participatifs, sans garantie et non affectés, viennent renforcer leur Fonds de Roulement, fortement sollicité pendant les périodes de croissance. Avec une quarantaine de prêts attribués chaque année, d’un montant compris entre 50 000 € et 150 000 €, SODIV accompagne ainsi la création de pas loin de 400 emplois par an.
    S’intéressant aux activités de production et de services aux entreprises, en création ou en développement, SODIV intervient depuis l’année dernière dans tout le Grand Est même si ses clients demeurent dans leur très grande majorité localisés de ce côté-ci des Vosges.
    Dans le cadre des conventions de revitalisation, dont elle est l’opérateur de référence en Alsace, elle exerce un effet de levier sur les fonds mis à sa disposition et propose des prêts à des taux bonifiés, particulièrement attractifs.
    L’ADIRA est un partenaire de longue date de SODIV, dont elle prescrit régulièrement l’intervention lors de ses contacts avec les entreprises du territoire alsacien.
  • LE JOURNAL DES ENTREPRISES
    Le Journal des Entreprises est un média économique qui éclaire les cadres et dirigeants sur l’économie et les entreprises de leur région. Avec son réseau de 35 journalistes de terrain, répartis sur 18 sites et couvrant une trentaine de pôles économiques français, Le Journal des Entreprises permet de suivre l’actualité des entreprises de son territoire, de comprendre les enjeux de l’économie régionale et de permettre aux entrepreneurs de trouver des réponses à leurs problématiques.
    Outre un site web d’information en continu, Le Journal des Entreprises diffuse des newsletters quotidiennes et hebdomadaires, ainsi que quatorze éditions d’un magazine mensuel.

LES COUPS DE COEUR

CORDERIE MEYER SANSBOEUF

Créée en 1881, reprise par Benoit Basier en 2006, la Corderie Meyer-Sansboeuf est basée à Guebwiller et emploie une quarantaine de salariés.

Elle associe tradition et innovation en recherchant et proposant aujourd’hui des solutions et des nouveaux produits dans des domaines aussi variés que l’aéronautique, le nautisme, le débardage forestier, l’agroalimentaire, qu’il s’agisse de problèmes de normes anti-feu, d’intégration de conducteurs de courants électriques ou de data, de résistance et de sécurité dans des milieux hostiles et d’économie d’énergie grâce au gain de poids ou d’éco-conception grâce à la conservation de vieux savoir-faire.

L’ADIRA accompagne M. Basier depuis qu’il a repris les rênes de l’entreprise et Eric Thoumelin l’a aidé récemment dans le développement de son nouveau produit de débardage forestier SKADEE en lui facilitant l’accès, grâce à notre réseau, aux bons interlocuteurs de ce marché prometteur.

Benoit Basier, est aussi un homme engagé car outre le développement de son entreprise, il consacre une partie importante de son temps au Pôle Textile Alsace dont il est Président.

Ses qualités humaines, son désir de créer les fibres du futur et de répondre aux défis de ses clients méritaient bien un coup de cœur de l’ADIRA, c’est chose faite !

 

MAISON HIROSE

En 2006, Naoto Hirose débarque du Japon et frappe à la porte de l’atelier de Christine Ferber pour y apprendre les secrets de la pâtisserie à la française. Il y rencontre Paul Petersen.

Après avoir connu diverses expériences professionnelles, les deux amis décident en 2015 de créer leur entreprise pour fabriquer du pain et des viennoiseries à base d’ingrédients intégralement bio, en visant une clientèle de professionnels.

Ils louent des locaux à Andolsheim et achètent leurs premières machines. Le succès est vite au rendez-vous ; leurs produits de grande qualité, faits main et certifiés Ecocert©, sont servis dans les restaurants les plus réputés de la région et vendus dans les magasins spécialisés comme Biocoop.

Fin 2017, ils se lancent dans la pâtisserie traditionnelle bio, qu’ils sont les seuls à proposer dans tout l’Est de la France, et ouvrent leur première boutique grand public à Colmar.

Les premières embauches sont réalisées dès 2015 et n’ont pas cessé depuis. Aujourd’hui, l’entreprise Hirose emploie déjà 23 personnes, toutes en contrat à durée indéterminée, dont bon nombre de compatriotes de Naoto.

SODIV, dont la vocation est d’accompagner le développement des entreprises, est intervenue en mars 2018, avec un prêt sans garantie de 80 000 € pour la création d’au moins 4 postes supplémentaires. En l’espace d’un an, l’entreprise en a créé 9 et ainsi, largement dépassé les objectifs assignés.

Ce sont le dynamisme de l’activité, la grande qualité des produits, le nombre de recrutements réalisés et surtout, le parcours de deux dirigeants parfaitement complémentaires que M. Dominique Schilling, Président de SODIV a souhaité distinguer en attribuant son premier Coup de Cœur à Maison HIROSE.

 

ALSACE TOLERIE

Alsace Tôlerie à Colmar est l’entreprise historique du groupe MetalMakers dirigé par Vincent Ossola. L’entreprise fabrique des pièces métalliques pour les grands donneurs d’ordre nationaux dans le ferroviaire, les engins, l’énergie et le bâtiment, ainsi que pour des sociétés régionales dans la métallerie/chaudronnerie. La société emploie 24 salariés dans le Haut-Rhin.

Deux autres entités aux activités complémentaires font partie de ce groupe : Usinage d’Alsace à Oberhaslach et John Steel à Colmar. Ce nouveau service propose au travers d’un site internet
e-commerce la découpe de bois et du métal sur mesure.

L’ADIRA a pu accompagner le dirigeant dans plusieurs projets de développement, de construction, d’innovation et de croissance externe.

Ce coup de cœur remis par Lucien Silès est l’illustration parfaite des services de proximité dans la durée qu’offre l’ADIRA aux entreprises. En effet, l’histoire commence en 2008 avec l’ancien dirigeant, continue avec la reprise par Monsieur Ossola et se poursuit au rythme des projets de développements actuels… et à venir !

 

ADAM BOISSONS

Les établissements Adam ont été créés en 1923 à Lauw par M. Adam, le grand père du dirigeant actuel. Aujourd’hui, l’entreprise est installée à Guewenheim (68) où elle a construit 5 000 m² de locaux d’activités sur la ZA Intercommunale en 2014.

Adam Boissons est spécialisée dans le négoce de boissons (vins, eaux, cafés, bières). Ses produits sont principalement vendus à des cafés, hôtels, restaurants grâce à ses commerciaux itinérants. Elle vend ses produits également aux associations et aux particuliers, entre autres, via une boutique en ligne (site e-commerce). La zone de chalandise de l’entreprise se situe entre Montbéliard et Haguenau.

L’entreprise a une philosophie tournée vers le développement durable : elle est labellisée Ecocert, dispose de 30 véhicules de livraison classés Euro6, met à disposition de certains salariés des vélos électriques et dispose de plusieurs ruches sur les espaces verts de son site à Guewenheim.

A ce jour, Adam Boissons occupe une position de leader sur le département du Haut-Rhin et le dirigeant souhaite développer sa part de marché dans le Bas-Rhin.

M. Paul Adam envisage de créer un établissement secondaire dans le Bas-Rhin pour améliorer la proximité avec sa clientèle. Il a choisi la ZAI du PAP à Valff et projette d’y construire 3 000 m² de locaux.

Ce projet devrait s’accompagner de 20 à 25 créations d’emplois immédiatement et 40 à 50 à terme.

Damien Noacco a choisi de remettre son coup de cœur à la société Adam pour lui souhaiter la bienvenue dans le Bas-Rhin et lui témoigner le soutien de l’ADIRA dans son projet de développement.

 

INTERLAC

La société Interlac Laboratoires, à Hindisheim, est un concepteur cosmétique sur mesure. L’entreprise (CA 2017 : 4 M€ ; 14 personnes) est plus connue sous sa marques Soleil des îles (et Soleil des Cimes), qui propose des huiles et graisses à traire à base de monoï. Elle s’approvisionne en monoï dans l’unique huilerie de Tahiti, dont elle est, avec 50 tonnes annuelles, la première importatrice en métropole.

Depuis sa naissance en Suisse en 1882, son activité historique est la production de graisse à traire pour l’hygiène des pis de vaches. Si l’entreprise commercialise toujours ce produit – en déclin du fait de l’automatisation de la traite -, elle s’est diversifiée en 1987 dans les huiles et graisses à traire de bronzage après l’acquisition de la société varoise Soleil des îles. Son activité a été transférée en Alsace, où Interlac a construit en 1992 un site de production unique alimentant ses trois implantations commerciales (France, Suisse, Allemagne). Interlac veut aujourd’hui mieux valoriser son savoir-faire de façonnier pour d’autres marques et envisage de lancer sa propre gamme de cosmétiques bio.

Adelise Foucault, journaliste au Journal des Entreprises, a souhaité récompenser cette entreprise peu connue localement, mais dont les compétences et projets en cours et à venir pourraient générer de belles synergies avec d’autres entreprises du territoire. Un article lui avait été consacré l’été dernier.

 

OREST GROUP

Fondé en 1963, Orest Group est un des leaders européens dans la création et la fabrication de bijoux entrée et moyenne gamme « Made in France ». Orest s’est historiquement spécialisé sur le segment des alliances et du « bridal » (diamant sur alliance et solitaire autour de l’univers du mariage). Aujourd’hui l’activité de l’entreprise, qui réalise près de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, se concentre à la fois sur le développement de sa propre marque et la production pour le compte des grandes maisons de luxe.

Grâce à une maîtrise des métiers à la fois industriels et artisanaux, Orest propose une large gamme de produits : des alliances (serties ou non de diamant, en or ou en platine), des bagues, des bracelets et des colliers avec plus de deux mille pièces produites chaque jour.

Ses compétences s’étendent de la fonderie au fraisage de précision, en passant par des tâches plus artisanales, comme la joaillerie, le sertissage ou le polissage.

L’ADIRA a l’opportunité d’accompagner Orest depuis bientôt 20 ans dans ses projets de construction, d’investissement ou encore de relations avec les services de l’Etat.

Au travers de ce coup de Cœur, Frank Becker salue à la fois :

  • l’engagement des dirigeants pour les emplois et les compétences développés localement,
  • l’image d’excellence véhiculée dans le domaine du luxe au profit de l’Alsace,
  • l’énergie que Denis de Becker et l’ensemble de ses collaborateurs démontrent au quotidien pour renforcer leur site implanté à Erstein, formidable moteur de motivation pour toute l’équipe de l’ADIRA.

 

Action collective Alsace Centrale

Les territoires et les entreprises qui y sont localisées ne doivent pas se regarder comme des entités éloignées sans rapport les unes avec les autres. Elles sont interconnectées et peuvent se construire un destin commun et travailler ensemble à leur croissance. Les territoires peuvent être facteurs de performance des entreprises et celles-ci peuvent apporter plus que de l’emploi direct sur les territoires. Elles ont la capacité à interagir avec d’autres entreprises ou d’autres acteurs et à s’impliquer en externe pour favoriser le développement du territoire.

Avec ce prix de la dynamique territoriale, nous souhaitons mettre en avant deux acteurs moteurs et engagés dans cette voie :

  • En initiant la réflexion et appuyant la création d’un fablab sur Villé, Jean-Marc Riebel, Président de la Communauté de Communes de la Vallée de Villé, a souhaité créer un outil favorisant la créativité, le développement de projets, le rapprochement entre des personnes et des entités d’horizons différents : jeunes, seniors, entreprises, collèges, MJC, etc. L’objectif est d’en faire un véritable outil de développement local.
  • Parce qu’il avait déjà mis en place un fablab en interne, Patrick Reimeringer, Directeur de Bürkert à Villé, a tout de suite compris l’intérêt de ce projet et a soutenu la démarche. Deux salariés de l’entreprise sont d’ailleurs particulièrement actifs au sein du fablab. Patrick Reimeringer dirige une entreprise dont les produits n’ont pas vocation à être commercialisés localement. Selon lui, ce n’est pas pour autant que Bürkert doit être déconnectée du territoire. L’entreprise doit « faire sa part » pour favoriser le développement des entreprises et du territoire alentour.

Ainsi, Sébastien Leduc travaille activement avec les deux récipiendaires et avec d’autres partenaires : Communautés de Communes de Sélestat, du Val d’Argent, du Ried de Marckolsheim et la CCI, à la création d’un réseau local d’entreprises à l’instar de ce qui existe aujourd’hui en Alsace du Nord. L’objectif est d’insuffler une véritable dynamique de croissance par le partage d’expertises et l’action collective.

 

Les Trophées

Pour la réalisation des trophées l’ADIRA, Le Journal des Entreprises et SODIV ont fait appel à deux entreprises locales spécialisées dans la création et la fabrication de produits verriers :

  • Dutriaux Créateurs
    Graveur d’Art depuis 1995, les compétences et le savoir-faire de Dutriaux Créateurs, permettent à l’entreprise de proposer une gamme complète de produits verriers décoratifs pour particuliers et professionnels, allant de la création artisanale sur mesure à la recherche et la production de produits verriers pour les industriels. Tous les produits proposés sont exclusivement créés et fabriqués dans les ateliers de l’entreprises à Altorf.
    Dutriaux Créateurs est avant tout une entreprise familiale dans laquelle la création est la principale qualité. Ses produits verriers sont proposés dans une large gamme d’applications tels que : portes en verre, parois de douche, pare-baignoires, vitraux, miroirs, habillages de mur, crédences de cuisine, placards coulissants, mobilier, garde-corps en verre.
    Les trophées ont été créés spécialement pour l’ADIRA et Le Journal des Entreprises. Ils sont réalisés en miroir partiellement dépoli, gravé et laqué puis assemblé en miroir double face. Les bords sont grugés et dépolis et l’ensemble est collé sur des piétements de cabochons miroirs grugés.
  • VERRISSIMA
    Depuis sa création en 1923, VERRISSIMA, implantée en Alsace-Lorraine donne au verre ses lettres de noblesse.
    Aujourd’hui dirigée par Jonathan Metz, VERRISSIMA est la seule miroiterie du quart Nord-Est de la France à maîtriser toutes les techniques de transformation du verre plat.
    Avec la reprise du site VERTAL Nord-Est à Wisches fin 2016 et ses 14 salariés, elle ajoute l’activité Trempe à son savoir-verre et consolide sa présence sur le territoire alsacien.
    VERRISSIMA a réalisé pour SODIV un trophée totalement original dont le graphisme a été intégralement réalisé en impression numérique pour marquer l’événement du 2 avril.

Remise des Coups de Coeur 2019 Alsace Centrale

Sigrid Périn

Responsable de la communication

Envoyer un mail

Plus d'actualités