Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Vallée de Saint-Amarin : une dynamique pour le développement économique et culturel

Vallée de Saint-Amarin : une dynamique pour le développement économique et culturel

Parc de WesserlingLe Parc de Wesserling s'étend sur 42 hectares et retrace l'histoire de l'industrie textile dans la Vallée de la Thur. Connu pour ses activités de tourisme et de loisirs (jardins, écomusée textile, Grande Chaufferie, événementiel…), le Parc accueille de nombreuses activités économiques et des services pour la population. La communauté de communes de la Vallée de Saint-Amarin a réussi la reconversion de friches présentant un intérêt patrimonial fort. Ce savoir-faire est désormais reconnu et d'autres collectivités françaises viennent bénéficier de ce retour d'expérience intéressant.
La rencontre de François Tacquard, Président de la communauté de communes et de ses équipes permet de comprendre la réhabilitation de l'héritage industriel suivant une logique de développement local frugal.

A ce jour, 90 entreprises, principalement des PME sont présentes sur le site de Wesserling, elles emploient près de 250 salariés. L'entreprise Alsaplast Team, accompagnée par l'ADIRA, est par exemple installée dans l'Hôtel Marozeau et y emploie 25 salariés.
La communauté de communes propose des tarifs particulièrement attractifs à partir de 2 euros HT/m²/mois pour des lots de 50 à 3900 m² aménageables selon les besoins des futurs utilisateurs. Il reste maintenant peu de disponibilités à Wesserling mais des possibilités sont ouvertes à Malmerspach. Différents lots sont disponibles en location : bureaux, ateliers artisanaux (de 80 à 550 m²), locaux logistiques (de 1240 à 4000 m²). 
L'ADIRA contribue à la promotion du site et fait régulièrement visiter les installations avec Julien Magaud, agent de développement économique de la communauté de communes. 

En plus des activités économiques, de nombreux services ont été développés sur le parc (crèche, médiathèque, logements, supermarché…). 300 personnes y résident et les services bénéficient à tous les habitants de la communauté de communes.
En termes de tourisme, le Parc accueille l'Ecomusée Textile, les Jardins et la Grande Chaufferie. Des expositions et animations sont organisées afin d'éveiller les sens des visiteurs petits et grands. 100 000 visiteurs sont venus en 2017 et l'association de gestion du parc textile de Wesserlingespère développer encore le nombre d'entrées qui profitent à tout l'écosystème.

Toutes les activités économiques, touristiques, culturelles et de services ont été installées dans d'anciens bâtiments ayant servi à l'industrie textile. Suite au déclin de ce secteur, le Conseil départemental du Haut-Rhin (en 1986) et la communauté de communes de la Vallée de Saint-Amarin (en 2002) ont racheté les bâtiments et lancé des projets ambitieux pour le territoire.
Sous l'impulsion de François Tacquard, adepte de la rénovation frugale, la réhabilitation des friches a pu être réalisée à un coût raisonnable. Ainsi, la dépollution a par exemple été effectuée seulement aux endroits où elle était nécessaire et l'architecte a toujours cherché à conserver le plus de matériaux possibles plutôt que de démolir. De nombreux emplois pour la rénovation ont été proposés aux salariés licenciés de l'industrie textile, ils connaissaient particulièrement bien les ressources locales et la réutilisation de matériaux.

Les friches de l'industrie textile du Parc de Wesserling ont désormais retrouvé un nouvel usage. Il reste 2,5 hectares de terrain disponible au bord de la rivière de la Thur. La communauté de communes est à la recherche d'un investisseur pour y développer un complexe hôtelier-bien-être-séminaires dans un site manufacturier du XIXe siècle.

Tous ces développements ont été possibles grâce à l'investissement des collectivités dans les bâtiments et leur pilotage des projets pour une cohérence d'ensemble. 

Par Wesserling - R_Stantina

En complément

Images :







Friche disponible pour un complexe hôtelier
Friche disponible pour un complexe hôtelier

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top