Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Une équipe à l'écoute des besoins des chefs d'entreprises

Une équipe à l'écoute des besoins des chefs d'entreprises

Le 16 décembre 2015, Philippe Trimaille, Président du CAHR a exposé, lors d'une conférence de presse, les attentes des chefs d'entreprises suite à l'organisation de rencontres territoriales dans le Haut-Rhin.
L'idée de ces rencontres était de rassembler des dirigeants et de recueillir leurs témoignages sur leurs souhaits envers leur agence de développement économique dans un contexte de difficultés économiques et de fusion du CAHR avec l'ADIRA.

Alphonse Hartmann - Philippe Trimaille - Vincent Froehlicher
Avant d'exposer les retours des chefs d'entreprises haut-rhinois, M. Trimaille a tenu à rendre hommage aux dirigeants qui pilotent leurs entreprises avec passion et à remercier l'équipe du CAHR pour son implication. Il a également détaillé le contexte de ces rencontres : "le développement économique est vital pour le développement des territoires mais, avec la conjoncture actuelle marquée par la hausse du chômage et la désindustrialisation, le développement économique est devenu un véritable combat".

Quatre rencontres territoriales réunissant une centaine de chefs d'entreprises ont été organisées à Mulhouse, Guebwiller, Altkirch et Colmar. Le travail de l'équipe du CAHR y a été régulièrement salué.
Les chefs d'entreprises ont fait remonter les besoins suivants :
- proximité,
- réactivité,
- souplesse,
- facilitation,
- médiation.

Ils souhaitent avant tout pouvoir se concentrer sur leur métier en bénéficiant d'un facilitateur dans le montage des projets et la résolution de problèmes dépassant les compétences des entreprises, d'un défricheur dans l'instruction des dossiers complexes, d'un conseiller dans l'identification d'offres foncières et immobilières, d'aides et de financements plus innovants.
Ils recherchent un médiateur avec les administrations, les banques, les collectivités, les élus, les universités et les chercheurs. 
Ils désirent pouvoir bénéficier d'une veille juridique, technologique et environnementale. 
Ils souhaitent que soit développée la mise en réseau des entreprises jusqu'à créer un écosystème local. L'identification des ressources locales permettrait de générer de nouveaux projets.  
Ils appellent de leurs vœux la simplification des procédures administratives, l'optimisation de l'aménagement du territoire et l'amélioration de l'attractivité du territoire pour les questions de recrutement et de fidélisation des équipes. 
Ils espèrent voir développée une formation permettant l'adéquation entre les filières et les besoins des entreprises.
Ils demandent à être accompagnés dans leurs démarches vers l'international.
Ils attendent un relais vers l'échelon national (politique).

Si les chefs d'entreprises reconnaissent les atouts du territoire : accessibilité, environnement de qualité, sérieux et état d'esprit positif des collaborateurs...; ils déplorent les lourdeurs administratives (droit du travail) et regrettent, rapporte Philippe Trimaille, "l'impression d'indifférence des élus envers le monde économique".

L'équipe du CAHR a rappelé ses missions, ses résultat pour l'année 2015 et a cité en exemple des réalisations suivies par les différents chefs de projets de l'équipe.

Ces constats ont été entendus et seront pris en compte par l'équipe de la nouvelle agence (l'agence de développement d'Alsace (ADIRA))qui s'attachera à proposer une relation de confiance et de proximité afin d'apporter un service à valeur ajoutée pour le développement de nos territoires.

Pour en savoir plus, merci de contacter Vincent Froehlicher.

Catégories

Entreprise

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top