Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Un fonds de revitalisation pour le secteur de la santé à Strasbourg

Un fonds de revitalisation pour le secteur de la santé à Strasbourg

Janssen (filiale du Groupe Johnson & Johnson) a été contrainte de supprimer 110 emplois sur l'ensemble du territoire national. Afin de satisfaire à l'une de ses obligations légales, l'entreprise a choisi de s'engager dans une convention de revitalisation, conclue avec l'Etat et mise en œuvre localement par le cabinet BPI. L'objectif de cette convention est de soutenir la création d'au moins 110 emplois grâce à une contribution financière de plus de 475 000 euros pour une période de 2 ans.

Aussi, par choix, Janssen a-t-elle concentré ses moyens sur le territoire de Strasbourg et son bassin d'activité

"Nous avons choisi de concentrer nos moyens de revitalisation sur ce bassin d'activité autour de Strasbourg en accompagnant le développement des TPE-PME de la filière santé, en soutenant l'incubateur Semia, ou encore le pôle de compétitivité BioValley, afin de contribuer à la dynamique d'une filière d'excellence dans le Bas-Rhin. Ce dispositif a été réfléchi conjointement avec l'Etat et ses représentants de la région Alsace, pour s'assurer d'un accompagnement approprié aux besoins" a expliqué Valérie Perruchot-Garcia, Directrice de la communication, des Affaires publiques et de la responsabilité sociétale de Janssen France dans un communiqué.

En plus des soutiens à Semia et Alsace BiovAlley, Janssen s'est associé avec le Crédit Mutuel pour mettre en place un fonds de prêt de 1 200 000 euros et un fonds de subvention de 110 000 euros. Ces fonds pourront être accordés à des TPE-PME ayant des projets créateurs d'emplois (au minimum 3 emplois sur 3 ans) dans les domaines des sciences du vivant et de la santé, des industries et des services aux entreprises.

L'ADIRA a participé, aux côtés de l'Etat et de la Région, aux réflexions sur les orientations accordées à ces fonds.

Si vous avez un projet ou pour en savoir plus sur les modalités d'utilisation de ces fonds, merci de contacter Pascal Gaden (03 88 52 82 82).

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top