Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Portrait #7 : Christophe Piochon, Directeur Général de Bugatti Automobiles

Portrait #7 : Christophe Piochon, Directeur Général de Bugatti Automobiles

Christophe Piochon - Bugatti Automobiles - ADIRASuite au succès du 1er magazine hors-série de ZUT ! dédié aux entrepreneurs du Bas-Rhin en collaboration avec l'ADIRA, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie d'un deuxième numéro pour mars 2016. Afin de susciter autant d'engouement et de surprise, nous avons décidé de retravailler le contenu du magazine pour le rendre plus riche et plus dynamique. Si vous souhaitez devenir partenaire, merci de contacter Eurydice Hallé. En attendant, re-découvrez nos portraits "Bas-Rhin vu par" !

C'est par voie de presse que l'ADIRA apprit en 1998 que le groupe Volkswagen venait d'acquérir l'ensemble des droits liés à la marque automobile Bugatti, avec l'objectif de faire revivre la marque. Sans attendre, l'ADIRA et les collectivités locales décidèrent de prendre contact avec Ferdinand Piëch afin d'accueillir ce nouvel investissement et lui rappeler l'attachement historique de l'Alsace à ce fleuron industriel. En effet, c'est à Molsheim qu'Ettore Bugatti, le pionnier automobile italien, fonda en 1909 son usine légendaire. Il fêtait ici ses victoires sur circuit, son ascension au rang d'entrepreneur réputé et la création d'une légende. Malheureusement, c'est ici aussi que se termina, après la Seconde Guerre mondiale, l'histoire de l'une des plus grandes marques automobiles. Du moins provisoirement… La prise de contact établie, Volkswagen fut informé des possibilités de localisation sur Dorlisheim dans la mesure où le groupe Snecma était vendeur du Château Bugatti et où la commune de Dorlisheim avait inscrit à son POS un périmètre attenant au château, en zone d'activités. Par la suite, les négociations ont eu lieu avec la Commune de Dorlisheim et la Ville de Molsheim pour l'acquisition des terrains destinés à accueillir l'usine d'assemblage. L'année suivante, à Molsheim est créée la société Bugatti Automobiles S.A.S, filiale de Volkswagen France. Au total Volkswagen a investi plus de 30 millions d'euros pour la rénovation du château et l'ensemble des dépendances ainsi que pour le premier hall de fabrication. Aujourd'hui, le site industriel occupe une part importante de la superficie de l'époque où jusqu'à 1 200 personnes travaillaient au montage des modèles légendaires ; l'administration est située dans le Château Saint-Jean qui a été restauré et la production de la Veyron est localisée dans le nouvel atelier de forme ovale. Seul le vieux portail demeure le témoin épargné de l'époque. C'est ainsi que revit la tradition d'Ettore Bugatti, alliant performance et esthétique, et ce depuis le démarrage de la production, en 2005, avec la réalisation d'environ une cinquantaine de voitures chaque année. Lesquelles sont généralement configurées ou cherchées par leur nouveau propriétaire directement à Molsheim dans la plus pure tradition. Déjà à l'époque d'Ettore Bugatti, ces privilégiés ne se privaient pas de ce plaisir-là.

Cette entreprise a été suivie par Frank Becker.

- le portrait pdf
- le reportage de StrasTV
- la vidéo du making-of
- la vidéo de la soirée
- l'album photos de la soirée

Crédit Photo : Christophe Urbain

Retrouvez d'autres portraits d'entrepreneurs dans notre rubrique Portraits ZUT !.

To Top