Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Portrait #4 : Arnaud Baïlo, PDG de Punch Powerglide Strasbourg

Portrait #4 : Arnaud Baïlo, PDG de Punch Powerglide Strasbourg

Arnaud Bailo - Punch Powerglide - ADIRASuite au succès du 1er magazine hors-série de ZUT ! dédié aux entrepreneurs du Bas-Rhin en collaboration avec l'ADIRA, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie d'un deuxième numéro pour mars 2016. Afin de susciter autant d'engouement et de surprise, nous avons décidé de retravailler le contenu du magazine pour le rendre plus riche et plus dynamique. Si vous souhaitez devenir partenaire, merci de contacter Eurydice Hallé. En attendant, re-découvrez nos portraits "Bas-Rhin vu par" !

Inaugurée en 1968 l'usine General Motors de Strasbourg, bâtie sur 100 hectares, était déjà destinée à la fabrication de boîtes de vitesses automatiques BVA pour l'automobile. La faillite de GM en 2008, répand l'incertitude sur l'avenir du site strasbourgeois qui vit sous perfusion
jusqu'en 2012. C'est le groupe PUNCH, fondé à Gant en Belgique par l'ingénieur Guido Dumarey qui se porte acquéreur de GM Strasbourg et obtient auprès de l'équipementier allemand ZF un contrat de fabrication sous licence et de fourniture de la nouvelle BVA 8 destinée aux marchés des berlines de luxe. Ainsi, 997 emplois sont-ils alors sauvegardés durablement sur le site qui prend le nom de PPS-PUNCH PowerGlide Strasbourg et se dote d'un nouvel élan stratégique et industriel sous la direction générale d'Arnaud Baïlo. Avec une production destinée aux marchés premium (BMW, Tata, Cadillac, Chevrolet…), la qualité de fabrication est une condition absolue et permet à PPS de se prévaloir d'un facteur d'attractivité et de différenciation encore inégalé à ce jour. C'est la même logique d'exigence qualitative qui a incité PUNCH à racheter l'usine Steelcase de Wisches. PPS souhaite ancrer durablement sa présence en Alsace en consolidant et développant son activité industrielle faisant de lui un acteur incontournable dans le segment des fabrications complexes destinées aux véhicules haut de gamme. PPS a déjà investi 160 millions d'euros pour la modernisation de l'usine ce qui le place en France dans le Top 10 des investissements industriels en 2013 et le seul effectué par une ETI (moins de 5 000 salariés). Cerise sur le gâteau, plus de 100 nouvelles embauches ont été faites depuis 2013. Depuis 2008, l'ADIRA et le groupe PUNCH entretiennent des relations très étroites destinées à promouvoir la faisabilité d'une activité industrielle de pointe en Alsace. Ces relations ont ainsi intimement contribué à faciliter les acquisitions des usines General Motors et Steelcase, préservant ainsi plus de 1 200 emplois directs dans le Bas-Rhin.

Cette entreprise a été suivie par Pascal Gaden.

- le portrait pdf
- le reportage de StrasTV
- la vidéo du making-of
- la vidéo de la soirée
- l'album photos de la soirée

Crédit Photo : Eric Antoine

Retrouvez d'autres portraits d'entrepreneurs dans notre rubrique Portraits ZUT !.

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top