Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Portrait #22 : Jean-François Hoeffler, Président et fondateur d'Alsachim

Portrait #22 : Jean-François Hoeffler, Président et fondateur d'Alsachim

Jean Francois Hoeffler_Alsachim_ADIRASuite au succès du 1er magazine hors-série de ZUT ! dédié aux entrepreneurs du Bas-Rhin en collaboration avec l'ADIRA, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie d'un deuxième numéro pour mars 2016. Afin de susciter autant d'engouement et de surprise, nous avons décidé de retravailler le contenu du magazine pour le rendre plus riche et plus dynamique. Si vous souhaitez devenir partenaire, merci de contacter Eurydice Hallé. En attendant, re-découvrez nos portraits "Bas-Rhin vu par" !

En 2005, forts de leurs expériences professionnelles passées, encouragés par, entre autres, le Professeur Jean-Marie Lehn – prix Nobel de Chimie 1987 –, Jean-François Hoeffler et Toufik Fellague décident de fonder Alsachim. À l'heure où la médecine personnalisée est devenue l'un des enjeux majeurs pour les cliniciens, ils conçoivent et développent de nouveaux kits de diagnostic pour le dosage des médicaments. Leurs produits et services s'adressent aussi bien au marché hospitalier qu'à la recherche clinique des sociétés pharmaceutiques. Ces solutions alternatives apportent aux clients une meilleure linéarité et spécificité du dosage avec un temps d'analyse et un coût réduit. Avec l'essor de la spectrométrie de masse [la technique physique d'analyse permettant de détecter et d'identifier des molécules d'intérêt par mesure de leur masse, et de caractériser leur structure chimique, ndlr], la mise en place de plateforme de dosage de médicament dans les hôpitaux et le besoin croissant d'adaptation des posologies médicamenteuses chez le patient, Alsachim se positionne comme le leader des solutions de diagnostics « clés en main ». Lesquelles incluent des étalons marqués et des consommables ainsi que le développement et la validation des méthodes analytiques. C'est dans ce cadre qu'Alsachim et le plateau de biologie des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) développent le projet Dosimed. Celui-ci a pour objectif la mise en place de solutions innovantes pour le diagnostic clinique et le suivi thérapeutique des patients à l'hôpital. La plateforme utilise le principe de suivi thérapeutique pharmacologique qui permet d'améliorer l'efficacité des médicaments en réduisant leurs effets indésirables. L'ADIRA a suivi Alsachim depuis sa création et pour ses différents développements. Monique Jung-Gengenwin a participé au travail en équipe et en partenariat avec Strasbourg Eurométropole et la Sers pour la mise en oeuvre de la transformation d'une pièce de 70 m² en laboratoire de chimie qui a coûté plus de 300 000 euros et qui porte à 400 m² la surface de laboratoires d'Alsachim.

Cette entreprise a été suivie par Monique Jung Gengenwin.

- le portrait pdf
- le reportage de StrasTV
- la vidéo du making-of
- la vidéo de la soirée
- l'album photos de la soirée

Crédit Photo : Christophe Urbain

Retrouvez d'autres portraits d'entrepreneurs dans notre rubrique Portraits ZUT !.

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top