Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Nouvel investissement américain à Wissembourg : une bonne nouvelle pour l'économie bas-rhinoise

Nouvel investissement américain à Wissembourg : une bonne nouvelle pour l'économie bas-rhinoise

Parker Guy-Dominique Kennel se réjouit de l’officialisation de l’extension du site de Wissembourg-Altenstadt de la société Parker Hannifin Manufacturing France.


C’est en 1980 que cette société s’implante à Wissembourg alors qu’elle fait partie du groupe allemand Polyflex. Rachetée en 1995 par Parker-Hannifin, c’est une filiale de ce groupe américain de Cleveland, leader dans les technologies du mouvement et du contrôle, qui emploie 60 000 salariés dans 47 pays et réalise un chiffre d'affaires annuel de 13 milliards de dollars. Aujourd'hui spécialisée dans la fabrication d'une gamme étendue de flexibles et tubes utilisant le thermoplastique, elle emploie 40 salariés dans le Bas-Rhin.

Pour faire face à la croissance du marché, Monsieur Mineur, le dirigeant du site de Wissembourg et son équipe sont parvenus à persuader leurs actionnaires américains de réaliser un nouvel investissement dans le Nord-Alsace. Celui-ci représente 5,3 millions d’Euros et sera affecté à l'extension de ses locaux de production sur des terrains appartenant à la commune et l'entreprise voisine Wimétal.

Cette extension se concrétisera par l'embauche à terme de 40 salariés supplémentaires, doublant ainsi l’effectif actuel. A l'instar de Parker aux Etats-Unis, le site de Wissembourg compte ainsi se développer dans le domaine médical, renforcer sa production à destination de l’industrie pétrolière et construire de nouvelles lignes de production de tressage et d’extrusion en poly tetra-ethylène.

Accompagnée par l'ADIRA et le Conseiller Général Pierre Bertrand, en liaison avec la Mairie de Wissembourg, l’extension de cette entreprise réjouit Guy-Dominique Kennel qui salue l’investissement consenti par l’actionnaire américain et constate que ce succès vient encore une fois confirmer que le Bas-Rhin et l'Alsace restent attractifs dans une conjoncture européenne très morose.

Communiqué de presse du Conseil Général du Bas-Rhin

Pour en savoir plus, merci de contacter Frank Becker à l'ADIRA (03 88 52 82 82).

To Top