Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Le Club impression 3D reçu chez STRATASYS

Le Club impression 3D reçu chez STRATASYS

L'ADIRA a constitué un club informel de dirigeants d'entreprise intéressés par la fabrication additive. Nous avons eu l'opportunité grâce à la société CADvision d'être accueillis à Baden-Baden au centre européen de la société Stratasys.

Rencontre du Club 3D chez Stratasys

Stratasys fait partie des leaders de l'impression 3D et est présente sur ce marché depuis plus de 25 ans. En quelques chiffres, ce sont 800 brevets déposés, 3 000 salariés, 4 sites de fabrication et 750 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Le site de Baden-Baden, inauguré il y a un an, emploie 140 personnes.

Les imprimantes commercialisées par Stratasys offrent une large gamme de matériaux de fabrication additive, notamment des photopolymères transparents, de type caoutchouc et biocompatibles, ainsi que des thermoplastiques résistants et très performants. Cette diversité permet d'optimiser les avantages de l'impression 3D sur l'ensemble du cycle de développement produit, qu'il s'agisse de modelage rapide et abordable, de prototypage fonctionnel précis et hyperréaliste, grâce à des tests certifiés et une production souple qui comporte peu de risques.

Deux solutions d'impression sont proposées : le dépôt de fil (FDM) et le PolyJet (résines). La gamme proposée comporte plus d'une vingtaine de machines allant de 7 000 à 700 000 euros pour la dernière J750 capable d'imprimer avec 360 000 couleurs.

La technologie FDM fonctionne avec des thermoplastiques pour la fabrication de pièces durables et résistantes, précises, reproductibles et stables à long terme. L'impression des modèles, prototypes, outils et pièces finales sont réalisés avec des matériaux comme l'ABS, le PC et l'ULTEM 1010 et 9085 haute performance.

Ce type d'impression permet de produire des pièces qui peuvent être utilisées en production tels que des moules, des outils de thermoformage ou des gabarits.

La technologie photopolymère PolyJet atteint un niveau de détails et un produit final très réaliste. Elle donne la possibilité de simuler des matériaux et des plastiques techniques transparents, souples et rigides et combine de nombreuses couleurs et propriétés de matériaux en un seul modèle. Elle sera plutôt dédiée à du prototypage très qualitatif au niveau du rendu et de la texture.

Les coûts varient d'environ 33 centimes d'euros par cm3 pour la PolyJet et 15 centimes d'euros par cm3 pour la FDM.

L'objet final en impression 3D est la résultante d'un triptyque : fonctionnalité de la pièce, choix de la matière et du logiciel de conception. Il est nécessaire d'appréhender et de réfléchir à l'ensemble de ces paramètres pour réellement bénéficier de la totalité des avantages liés à cette technologie.

La rencontre s'est terminée par une visite du show-room et du centre technique. Elle a été l'occasion pour les membres du club de découvrir l'intégralité du parc machines de Stratasys ainsi que des réalisations particulièrement explicites.

Rencontre du Club 3D chez Stratasys

Catégories

Action collective

To Top