Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Guy-Dominique Kennel salue le projet de développement de l'entreprise Heuft à Brumath

Guy-Dominique Kennel salue le projet de développement de l'entreprise Heuft à Brumath

Ce mardi 16 juillet, Guy-Dominique Kennel, Président du Conseil Général du Bas-Rhin, Président de l’ADIRA, a visité l’entreprise Heuft France, installée à Brumath, en compagnie d’Etienne Wolf, Vice-président du Conseil Général et Maire de Brumath. L’entreprise Heuft commercialise des appareils de contrôle pour les lignes d’embouteillages produits par la société mère. Elle réalise toute la panoplie de prestations de services, depuis l’avant-vente (étude des besoins, commande d’une construction d’appareils sur mesure…) jusqu’à l’après-vente (installation, mise en service, formation des utilisateurs, audits réguliers, dépannages…). Ces prestations sont principalement proposées au secteur des boissons à travers le monde (France, Wallonie, Suisse, Afrique, Moyen-Orient, sous-continent indien…).


Compte tenu des évolutions de l’activité et du nombre de salariés, Olivier Klotz, Directeur de Heuft France, a présenté son projet de construction d’un nouveau bâtiment, plus adapté. Ce sont en effet 50 à 60 emplois supplémentaires qui pourraient être créés dans les prochaines années. Aussi, une structure de 1200 à 1800 m² ainsi qu’un hangar de formation de 600 à 800 m² sont en projet sur la plateforme départementale d’activités de Brumath. Un centre de formation sera inauguré dès septembre 2013. Heuft France est également initiateur et sponsor d’une nouvelle licence professionnelle en alternance «Installation d’équipements industriels à l’international». L’idée est de contribuer à la formation de jeunes professionnels directement opérationnels dans l’industrie, tant en France qu’à l’international. Cette licence est unique en France et probablement à l’étranger.


Guy-Dominique Kennel a salué la réussite de l’entreprise, qui se traduira par une extension d’autant plus remarquable en cette période, le volontarisme de son Directeur, la compétence du personnel, sa jeunesse (32 ans en moyenne d’âge), la démarche innovante de licence professionnelle engagée avec l’Université. Il a pu mesurer une fois encore combien l’apprentissage de la langue allemande est une véritable plusvalue qu’il faut entretenir et qui donne un avantage réel à la jeunesse alsacienne en recherche d’emploi.

Communiqué de presse du Conseil Général du Bas-Rhin

Pour en savoir plus, merci de contacter Frank Becker à l'ADIRA (03 88 52 82 82).

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top