Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Formation - recrutement & exemples de partenariats industrie-école au Lycée Mermoz à Saint-Louis

Formation - recrutement & exemples de partenariats industrie-école au Lycée Mermoz à Saint-Louis

L'ADIRA a organisé le 8 novembre 2018 une visite du plateau technique du Lycée Mermoz de Saint-Louis suivie d'un échange sur le thème « Formation et recrutement », en partenariat avec Novartis et Endress+Hauser France.

Une vingtaine de personnes ont été reçues par M. Jean-Luc SCHILDKNECHT, Proviseur de l'Etablissement, qui a notamment mis l'accent sur les formations industrielles dispensées : Bac Pro en Maintenance des équipements industriels, Bac Pro Technicien d'usinage, BTS Conception de produits industriels, BTS Systèmes photoniques et Traitement des matériaux etc.
Pour certaines de ces filières, le lycée reçoit des offres d'emploi des entreprises, les jeunes qui le souhaitent ont ainsi la possibilité d'être embauchés directement à l'issue de leur formation.
Certains équipements du plateau technique peuvent être mis à disposition des entreprises du territoire et être apportés sur site (dans l'entreprise).

A l'issue de la visite, M. Stéphane PIQUAND, Site Head de Novartis Huningue et sa Responsable Formation Mme Céline GARDES, ont exposé le projet d'extension du Biotech qui s'élève à 100 M€ et consiste à créer 80 emplois. Pour les accompagner, Novartis a pu notamment compter, pour monter un programme de formation Biotech adapté à ses besoins et être en capacité de recruter autant de personnes, sur le partenariat de Pôle emploi, de la Région Grand Est, de l'Usine école EASE à Strasbourg ainsi que du Lycée Mermoz qui met à disposition ses locaux pour les temps de formation.

M. Laurent Mulley, Directeur Général d'Endress+Hauser France à Huningue a présenté l'esprit, en matière de formation et recrutement, qui anime cette société familiale suisse qui emploie plus de 5000 personnes dans la Regio trinationale et plus de 13 000 personnes dans le Monde : il s'agit de fertiliser aux métiers techniques depuis l'enfance, avec des projets et ateliers adaptés selon l'âge. Ainsi la société, en partenariat avec la Ville de Saint-Louis, propose à des élèves du primaire des ateliers de construction en kit de petits engins motorisés (Explore IT), pour les enfants de fin de primaire et début du collège, un atelier d'électronique et d'informatique (EEIJ) accueille les jeunes chaque samedi à Saint-Louis et cette logique est poursuivie au niveau post bac et en lien avec l'UHA.

Les autres industriels présents ont également pu exprimer leurs besoins en compétences. Ainsi, pour M. Jean KROMMENACKER qui dirige le site BASF de Huningue, le secteur de la chimie a globalement de grands besoins en maintenance, automatisme et électromécanique.
D'autres entrepreneurs pointent le manque d'usineurs, d'opérateurs de production.

Il a finalement été rappelé que la Région Grand Est, le Rectorat, le Pôle emploi… doivent être interpellés par les entreprises. Des programmes de formation peuvent en effet être montés, de manière ciblée, suivant l'exemple de Novartis, mais ceci suppose que les entreprises s'engagent aux côtés de ces partenaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top