Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Expérimentation d'une "Smart city" à Brumath par le Conseil Départemental du Bas-Rhin

Expérimentation d'une "Smart city" à Brumath par le Conseil Départemental du Bas-Rhin

L'ADIRA travaille aux côtés du Département du Bas-Rhin pour initier une expérimentation Smart city sur la commune de Brumath dans le cadre de la réalisation de la ZAC de la Scierie. Ce quartier comprendra à terme 450 logements. La volonté des collectivités est d'élaborer un quartier exemplaire, tant sur le plan technique avec une optimisation des ressources et une anticipation des besoins futurs, que sur le plan social : acceptabilité, appropriation des technologies,…

Smart City - Freepik

Qu'est-ce qu'une Smart city ?

Le concept de Smart city a pour vocation de décrire une ville « intelligente », numérique, bardée de capteurs capables de remonter énormément de données qui seront traitées pour plus d'efficacité notamment énergétique : une ville numérique, connectée, plus durable et facile à vivre.

Ainsi, les villes actuelles devront évoluer dans de nombreux domaines, dont :

- les  transports et la mobilité, avec l'intégration de différents modes de transport en un système efficace et accessible, économe de l'espace urbain et des ressources.

- l'environnement, avec une gestion performante des déchets (diminution des volumes produits, récupération, valorisation), une efficacité énergétique renforcée : éclairage public à faible consommation, systèmes de production locale d'énergie (panneaux solaires,…).

- une urbanisation mieux réfléchie (concentration ou étalement ?) favorisant le vivre ensemble tout en préservant de l'intimité, combinée à des bâtiments intelligents capables de réduire leur consommation ou de produire de l'énergie, sécurisants et qui procurent de la sérénité aux habitants. Ces bâtiments doivent aussi être évolutifs pour accompagner le parcours de vie des individus.

Source : smartgrids-cre.fr 

Comment ne pas décevoir car les promesses sont fortes ?

On peut imaginer un parallèle avec le processus d'évolution vers l'industrie 4.0. S'il est nécessaire et apparaît comme une évolution évidente, certaines voix se font entendre notamment par des entreprises de taille moyenne ou petite, il peut sembler trop onéreux, intrusif, technoïde et pas assez participatif.

Ainsi en transposant, réussir la Smart city en particulier sur des espaces restreints (petites communes ou quartiers), c'est éviter ces écueils : permettre de réelles co-constructions avec les habitants et expérimenter des systèmes simples en n'intégrant pas systématiquement des solutions industrielles lourdes.

C'est tout l'enjeu du Département du Bas-Rhin et de la ville de Brumath, qui souhaitent mettre l'usager, le citoyen et l'habitant au centre : à la croisée de la transition numérique, énergétique et démocratique.

A cet effet, un groupe de travail composé d'industriels (groupes, PME, start-up) représentant différentes composantes de la Smart city (énergie, mobilité, digital,…), de pôles de compétitivité, de l'Université, d'usagers,…a été constitué pour construire le projet Smart city Brumath.

Les premiers échanges de ce groupe ont eu lieu lors d'une réunion le 9 mars 2017. Elle a été suivie d'une autre rencontre le 29 mars 2017 à la Maison de l'Alsace à Paris en présence d'entreprises et d'institutions nationales (Caisse des Dépôts et Consignations, La Poste, Orange, Ville de Paris, Promotelec, Engie, Socomec, Hager, Strataggem,…). L'objectif était de poursuivre les discussions et de recueillir des témoignages.

Le prochain rendez-vous sera organisé le 4 mai prochain à l'Hôtel du Département où un colloque « Smart city Day – Territoires Intelligents » à portée nationale et transfrontalière permettra d'échanger les différentes expériences autour de cette thématique.

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top