Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Deux entrepreneurs allemands investissent à Bischwiller dans le meuble de luxe

Deux entrepreneurs allemands investissent à Bischwiller dans le meuble de luxe

HaringAvec l'acquisition d'un ancien site de production installé à Bischwiller, deux investisseurs allemands, Joachim Häring et Jürgen Vogg, ont démarré début novembre 2013 un pôle de production de meubles de luxe. Cette reprise a été saluée vendredi par Guy-Dominique Kennel, Président du Conseil Général et de l'ADIRA, Nicole Thomas, maire de Bischwiller et conseillère régionale et René Eckert, Président de la communauté de communes de Bischwiller et environs.

M. Häring a fondé en 1982 la société allemande Wohnraumgestaltung Häring GmbH à Donaueschingen en Forêt Noire. Son activité est centrée autour de l'agencement et le design d'intérieur haut de gamme pour les pays germaniques. M. Vogg est un investisseur promoteur en Allemagne, dans la région de Stuttgart.
Étant client depuis de nombreuses années de l'usine de Bischwiller et de nombreux fabricants de meubles à travers le monde, M. Häring tient à souligner la qualité du travail des salariés de Bischwiller. "Nous avons décidé d'investir en Alsace car nous apprécions le professionnalisme, la fiabilité, le sérieux et le savoir-faire des hommes et des femmes qui travaillent en Alsace. De plus, les capacités linguistiques des salariés et notre proximité culturelle ont constitué un atout important pour faciliter nos relations professionnelles."
Pour mettre en œuvre le projet des deux investisseurs, une société française a été créée "SAS Manufacture d'ébénisterie d'art 1924", elle emploie une trentaine de personnes principalement des anciens salariés de la SAS Les Ateliers Talents Home. Des investissements en équipements sont également programmés.
La stratégie industrielle du site vise à exporter sur des nouveaux marchés des meubles et agencements haut de gamme.

L'ADIRA a piloté le projet depuis ses débuts en associant le Conseil Régional d'Alsace et Jacques Muller, le Commissaire au redressement productif qui ont contribué à l'aboutissement du projet. M. Kennel et Mme Thomas ont remercié les investisseurs allemands pour leur engagement.

Pour en savoir plus, merci de contacter Jean-Michel Staerlé à l'ADIRA.


En complément

Images :



De gauche à droite : Marie-Claude Lemmel, Nicole Thomas, René Eckert, Jean-Michel Staerlé, Joachim Häring, Jürgen Vogg, Vincent Froehlicher

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top