Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Créatrice de vêtements connectés : Marie Spinali, PDG de Spinali Design (extrait ADIRA-Zut ! n° 20)

Créatrice de vêtements connectés : Marie Spinali, PDG de Spinali Design (extrait ADIRA-Zut ! n° 20)

« Je veux rendre le numérique beau, élégant et portable. »

ADIRA_ZUT_Spinali_Design_©Christophe_Urbain

De la combinaison du textile et de l'informatique sont nés les vêtements connectés. Des robes et des maillots de bain soucieux de leurs propriétaires.

  • 70 modèles de maillot
  • 12 salariés
  • 1 800 articles de presse parus à travers le monde

Parcours professionnel
Diplôme universitaire de technologie carrière juridique en poche, elle va devenir gérante d'une société d'informatique. Elle crée Spinali Design le 1er février 2015 et entame une licence de Web Designer.

Les débuts
Cette aventure unique au monde a commencé un jour de vacances à la plage. Marie observe des familles rougies par le soleil. Elle se met en tête de trouver une solution pour les aider à se protéger. L'idée est d'installer un capteur solaire connecté au téléphone portable directement sur les maillots de bain. Il émet un bip lorsqu'il est temps de remettre de la crème solaire. Ses qualités de cheffe d'orchestre pour faire travailler toute une équipe et des partenaires comme l'école de couture de Mulhouse vont permettre au projet de voir le jour.

Un succès
En à peine un an d'existence plus de 1 800 articles de presse sont déjà parus à travers le monde. Un manga japonais dédié à ces vêtements connectés a même été créé. Au mois de mai et juin prochains, un point de vente éphémère ouvrira ses portes dans la galerie marchande de Mulhouse.

Les vêtements
Les maillots de bain ont deux principales fonctions : prémunir des dangers du soleil et alerter lorsque les enfants s'éloignent à plus de 50 mètres. Lors de la première utilisation, un profil pour chaque type de peau est créé afin d'adapter les préconisations dermatologiques. Les robes ont plusieurs fonctions. La première est de rassurer les proches en leur envoyant un petit message lorsque la personne qui la porte est arrivée à destination. Il existe des fonctions ludiques déclinées notamment en jeux coquins avec son partenaire ou pour les célibataires.

Le développement
Marie souhaite aller plus loin dans la recherche, peaufiner l'utilisation des nanotechnologies pour miniaturiser les capteurs, puis les faire complètement disparaître au profit de la fibre RFID : déjà intégrée au tissu elle transforme la matière des vêtements en composant électronique.

La fabrication
Un atelier (deux designers et trois couturiers) crée des prototypes et conçoit les vêtements sur-mesure. Marie veille à privilégier les travailleurs locaux. Le lycra vient d'Italie, et elle tisse de nombreux partenariats en Alsace.

Spinali Design

Par Lizzie Lambert
Photos Christophe Urbain


 Cet article est extrait du magazine hors-série ADIRA-ZUT ! 2016 dédié à l'attractivité économique de l'Alsace.

 

 

 


 

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top