Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Cosmeurop : des parfums Made in Strasbourg

Cosmeurop : des parfums Made in Strasbourg

200 personnes travaillent chez Cosmeurop Strasbourg à la production et au conditionnement des parfums Thierry Mugler, Azzaro et des eaux Clarins. Historiquement savonnerie en 1880, le site est désormais un modèle d'optimisation industrielle et de prévention des risques. L'usine strasbourgeoise est dirigée depuis 6 ans par Stéphane Quénault, Directeur Général très impliqué dans l'amélioration continue du site.

Cosmeurop fait partie des grands comptes accompagnés par l'ADIRA pour son développement et son ancrage territorial.

Cosmeurop, intégré dans le groupe Clarins en 1995

Depuis 1995, Cosmeurop dépend du groupe familial français Clarins qui compte 8000 salariés à travers le monde (dont de nombreuses "beauty advisors", vendeuses en points spécialisés). Le marché français représente 14 % du chiffre d'affaires, le reste de l'Europe, 50 % et les zones Asie et Amériques, 50 %.
Le siège de Clarins est situé à Paris, le groupe compte deux usines, une à Strasbourg spécialisée dans la fabrication de parfums (Cosmeurop), l'autre à Pontoise et un centre de distribution logistique à Amiens.

Site historique de la savonnerie Wagner à Strasbourg, l'usine a commencé à fabriquer des parfums Azzaro dès 1978. Les anciens bâtiments ont été détruits, depuis 2004 plus de 20 millions d'euros ont été investis afin de revoir toute l'organisation industrielle du site et moderniser les équipements. Ainsi, les opérations sont supervisées informatiquement pour éviter les risques et garantir le respect des "bonnes pratiques de fabrication" qui s'appliquent au secteur de la parfumerie et de la cosmétique.
Cosmeurop a bénéficié d'un financement Alsabail pour la construction de ses nouveaux bâtiments de conditionnement.

Un savoir-faire local dans la fabrication de parfums

Cosmeurop réceptionne des fûts de concentrés de parfums élaborés par des parfumeurs à partir d'essences naturelles et synthétiques. Les équipes assurent ensuite la dilution de ces concentrés avec de l'éthanol, de l'eau et des filtres solaires. Les parfums entrent en phase de maturation dans des cuves en inox. L'usine de Strasbourg abrite 121 cuves afin d'assurer de nombreux mélanges pour des marques prestigieuses. Après la maturation, les jus sont filtrés et subissent une étape de glaçage puis de coloration. Les parfums sont ensuite prêts à être conditionnés en interne sur des lignes automatiques et semi-automatiques. L'atelier de conditionnement est organisé en pôles afin de gagner en autonomie. Une attention particulière est portée à l'ergonomie des postes afin de limiter les troubles musculo-squelettiques, d'ailleurs, chaque opératrice change d'activité toutes les heures.

Cosmeurop produit 1,5 millions de litres de parfums, soit 20 millions de pièces par an pour les marques Thierry Mugler, Azzaro et Clarins.

Stéphane Quénault, Directeur Général salue l'attachement et la fidélité des équipes envers Cosmeurop. De nombreux projets d'amélioration des conditions de travail en interne sont pilotés par les opérationnels afin de répondre aux mieux à leurs attentes.

Cosmeurop - Clarins

En complément

Images :





To Top