Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Bonnes pratiques locales de RSE

Bonnes pratiques locales de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE)

Dans le cadre de la semaine de l'insertion organisée par le Conseil Général du Bas-Rhin, Sébastien Leduc, Chef de projet à l'ADIRA a animé une table ronde sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans les PME/TPE en Alsace.

La RSE est une démarche qui consiste, pour les entreprises, à prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux de leur activité pour adopter les meilleures pratiques et contribuer ainsi à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement.

La table ronde a également mis en évidence, que la RSE peut être un facteur de performance de l’entreprise, face un marché et des clients finaux réceptifs et demandeurs.

Après une présentation introductive de Myriam Vannier, Directrice d’IMS ALSACE, les chefs d'entreprises implantées localement ont partagé leurs expériences dans le domaine de la RSE.

A l’origine, la mise en œuvre d’une démarche de type RSE est souvent liée aux valeurs défendues par le chef d’entreprise. C'est le cas pour Clément Heinrich de Régio Nettoyage, entreprise de propreté au service des entreprises et M. Diot, Directeur Commercial d’Activis, entreprise de référencement sur le web.

Dans d’autres cas, c’est la mise en place d’une démarche industrielle d’amélioration continue du process de type « Lean » qui, en se développant, a conduit à la démarche RSE.

Ainsi, Vincent Euzenat, Directeur du site de Strasbourg chez Kraft Suchard, a décidé d'agir en ce sens. Suite à l'optimisation des process de fabrication, il a souhaité améliorer la relation entreprise-salarié. Il est parti du constat que le bien-être et l'épanouissement des salariés, le dialogue et l’écoute sont nécessaires et contribuent à améliorer la performance sociale et économique de l’entreprise. Suivre les salariés afin de maximiser l’adéquation homme/poste de travail permet, selon lui, d’éviter des erreurs sur le long terme avec des personnes non épanouies dans l’entreprise. Le risque serait majeur pour la compétitivité de l’entreprise et le territoire (risque de fermeture). Le coût de cette gestion est alors compensé par la performance globale de l’unité de production.

Table Ronde RSE

Pour Henri-Pierre Michaud, consultant chez AEM Conseil, de nombreux dirigeants de TPE et PME sont sensibles aux valeurs du développement durable et ont adopté des mesures de RSE sans le savoir. Il reste que le maillon essentiel est le dirigeant, souvent seul dans une petite entreprise. Il est ainsi important de communiquer et d’échanger au sein de réseaux pour favoriser la diffusion et le partage des bonnes pratiques. Cette méthode est d’ailleurs appliquée et prônée par M. Heinrich au sein de son syndicat professionnel.

La mise en œuvre de la RSE n’est pas source de frein au développement de la société, au contraire. C’est clairement le cas chez Activis qui a, depuis l’origine, favorisé la diversité pour le recrutement de ses collaborateurs. Implantée dans une zone franche urbaine, Activis a recruté des hommes et femmes issus des quartiers difficiles environnants. Pour le responsable c’est une force, car en tant qu’entreprise travaillant à l’international, la présence de natifs des pays visés (7 nationalités différentes) permet une meilleure compréhension des marchés. La réponse aux demandes des clients est alors facilitée et plus pertinente.

En outre, le marché est mûr pour ces démarches. Pour Regio nettoyage, qui emploie des personnes en insertion, handicapées et des seniors et qui vient d'obtenir le statut d'entreprise solidaire, les valeurs de développement durable passent aussi par l’utilisation de produits d'entretien biologiques afin de diminuer l’impact environnemental et contribuer à préserver la santé des salariés. Cet engagement environnemental et sociétal est un facteur de différenciation qui permet à l'entreprise de gagner des marchés.

Il importe que la qualité des prestations soit réelle, la RSE ne peut justifier un niveau de service inférieur. C’est la raison pour laquelle les difficultés inhérentes aux personnes employées sont palliées par une meilleure organisation et/ou un équipement adapté. Les collectivités locales jouent également un rôle important. Pour Solutia, (représentée par Aurélie Sustranck), société de services à domicile dont les salariés sont des bénéficiaires du RSA relativement loin de l’employabilité, l’accompagnement du Conseil Général du Bas-Rhin est essentiel car il permet au dirigeant de ne pas se focaliser sur les problèmes périphériques des salariés. Grâce à l’appui des collectivités, le retour à l'emploi des personnes en difficultés est facilité : aide pour obtenir un permis de conduire ou pour faire garder ses enfants...

Dépassant les limites de l’entreprise, la RSE a aussi une déclinaison plus territoriale.

Activis s'est par exemple engagée, au sein de l'Université de Haute-Alsace, dans la mise en place d'une formation sur le référencement et la rédaction web. Les étudiants issus de cette licence n'ont aucune difficulté à s'intégrer dans le monde professionnel.

Pour M. Goetschy, Responsable des Ressources Humaines, le Port Autonome de Strasbourg mène naturellement une politique de développement durable et de RSE. En effet, le transport fluvial et ferroviaire fait partie des modes de transport favorisés dans sa stratégie de respect de l'environnement. Son action vise à favoriser ces transports « doux » auprès des entreprises locataires des terrains. Par ailleurs, le Port tient compte des riverains lors de la location de locaux à des activités pouvant générer des nuisances. En outre, il mène des actions de mise en relation des jeunes des quartiers environnants avec les entreprises dans le but de favoriser les recrutements futurs.

Le lien avec le territoire est également fort pour Kraft Suchard Strasbourg, qui mène des actions régulières avec les écoles avoisinantes et favorise des initiatives environnementales. Par ces opérations, l’entreprise souhaite « rendre à la communauté » ce qu’elle lui a apporté.

Christine Lollier-Brassac, Directrice d'Idée Alsace, était invitée à réaliser une rapide synthèse de l'atelier. Elle a apprécié le partage d'expériences qui constitue un vecteur important de la diffusion de la RSE au sein d'un territoire.

Ces témoignages de dirigeants d’entreprises ont montré que la RSE n’est pas uniquement réservée à des groupes internationaux de grande envergure (mêmes les actions menées par Kraft Suchard Strasbourg sont le fait de la volonté du dirigeant de l’unité strasbourgeoise, « PME » de 200 personnes). Elle n’est pas non plus un choix d’image, une sorte de « social washing » à l’instar du « green washing ». Elle est bien plus que cela, car accessible à des entreprises de taille modeste ayant la volonté de s’impliquer dans des actions où l’humain est au cœur de la stratégie de l’entreprise et la RSE source de performance.

Pour en savoir plus, merci de contacter Sébastien Leduc à l'ADIRA. 

En complément

Images :

Table ronde RSE 13 novembre 2012
Table ronde RSE 13 novembre 2012

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top