Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Bilan 2014 de l'accompagnement de l'ADIRA

Bilan 2014 de l'accompagnement de l'ADIRA

Crédit photo : ADIRA - F. GodardL'ADIRA assure un accompagnement des projets de développement d'entreprises industrielles et du tertiaire supérieur grâce à Frank Becker pour le suivi des grands comptes industriels et Monique Jung Gengenwin  pour le tertiaire supérieur et technologique, et des chefs de projets au plus proche des territoires (CUS : Yasmina Azibi, Nord 67 : Jean-Michel Staerlé, Sud 67 : Damien Noacco).

En 2014, 383 nouveaux projets ont été détectés par l'ADIRA ou se sont adressés à elle durant l'exercice. 118 projets ont été décidés de façon ferme ou se sont réalisés et sont opérationnels au 31 décembre 2014. Ces derniers représentent 2.841 emplois et 331 millions d'euros d'investissement.

L'ADIRA a, cette année encore, été présente sur l'ensemble des principaux dossiers de développement, des grands investissements comme Punch et Blue Paper à Strasbourg ou Kronenbourg à Obernai, aux belles PME bas-rhinoises, comme Cafés Reck à Strasbourg, Colin à Mittelhausen ou Lingenheld à Obershaeffolsheim par exemple.

Concernant les entreprises en difficultés, 7 fermetures définitives sont à déplorer, dont le site KEMIRA de Lauterbourg, totalisant la suppression de 112 emplois. Dans le même temps, 7 entreprises voyaient disparaître la menace pesant sur leur avenir, parmi lesquelles LANXESS, la plus significative avec 330 emplois, dont le groupe a décidé, d'après nos informations, de renoncer à la mise en vente de l'unité de La Wantzenau.

Les reprises d'entreprises suivies par l'ADIRA, 8 en tout, permettent le sauvetage de 474 emplois : chez Caddie, Steelcase à Wisches, Prestwick, ou encore PIM Industrie et MFC de l'Est... Elles sont cette année basées sur la reprise de compétences plutôt que sur la reprise d'actifs industriels ou bâtis.

L'ADIRA a aussi, dans la plus totale discrétion, suivi 25 dossiers de restructurations - pour 2.108 emplois préservés. L'intervention de l'agence portait principalement sur le volet social ("arrangement" entre direction et salariés) et -de plus en plus- sur les réorganisations financières de l'entreprise (restructuration haut de bilan, renégociation de la dette bancaire, moratoires…).Cela fait 40 ans que l'ADIRA intervient ainsi auprès des entreprises en difficultés : ce service est assuré en toute confidentialité par Pascal Gaden.
Au total, pour identifier ces projets, ce sont plus de 1000 entreprises bas-rhinoises qui ont été visitées en 2014, rencontres dont sortent aussi des préoccupations collectives pour lesquelles l'ADIRA - sous la coordination de Sébastien Leduc - organise des clubs et groupes de travail : impression 3D, Lean&Green (efficacité organisation/énergies), AutonomX Lab (Silver économie), Carrières Alsace (attractivité du territoire pour les talents et cadres stratégiques)...

N'hésitez pas à nous contacter pour vos projets !

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top