Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / BFG International : implantation d'un centre de R&D européen à Strasbourg

BFG International : implantation d'un centre de R&D européen à Strasbourg, première implantation de Bahreïn en Alsace

BFG InternationalLe groupe industriel bahreïni,  BFG International, spécialiste de la conception et la fabrication de pièces en composite et des cabines de toilettes, va implanter son centre R&D européen à Strasbourg.

Créé en 1975 à Manama (Bahreïn) et dirigé actuellement par Dr. Samer Aljishi - Chairman, le groupe familial est présent à travers le monde avec 7 sites de production (Bahreïn, USA, Chine, Inde, Brésil, Philippine et France) employant plus de 1 600 salariés. L'industriel a acquis en 2009 à La Rochelle l'entreprise "ATMC Industrie" qui est spécialisée dans la fabrication de pièces composites destinées principalement aux industries ferroviaire et navale.

Dans le cadre de sa stratégie d'intégrateur, BFG a retenu le Parc d’Innovation de Strasbourg pour localiser son centre R&D spécialisé dans les activités "water filtration" afin de développer un nouveau système de toilette intégrée destiné à l'industrie ferroviaire.
Cela se traduira par la création dans un premier temps d'une vingtaine d'emplois et un investissement de 1 M€. Courant juillet, les premiers salariés emménageront dans les locaux du Bioparc 3.

A moyen terme,  le groupe envisage d'autres investissements en Alsace.

La qualité de l'"écosystème" strasbourgeois de recherche et d'innovation a joué un rôle important dans cette décision d'implantation. Il s'agit là de la seconde implantation de l'année liée à l'industrie ferroviaire, après les Chinois de Victall.

Il s'agit aussi de la première implantation de Bahreïn en Alsace.

Longtemps associés aux industries du luxe, du sport ou du divertissement, ces pays investissent en effet maintenant dans des activités technologiques et industrielles en France (moins d'1 investissement par an en moyenne de 2007-2011 contre 5 investissements en 2012. Source : Bilan AFII).
Plus d’une centaine d’établissements originaires des pays du Golfe sont présents en France, où ils emploient plus de 3 200 salariés. Cinq nouveaux investissements en provenance des Emirats Arabes Unis, et un projet en provenance de l’Arabie Saoudite ont été recensés en 2012 par l'AFII.

En 2012, dix pays européens, dont la France, ont été destinataires de projets d’investissement créateurs d’emplois en provenance des pays du Golfe. Le Royaume-Uni est le premier pays d’accueil, en Europe, des investissements physiques venant de cette région (29 % des projets).

Pour en savoir plus, merci de vous adresser à Jean-Michel Staerlé à l'ADIRA.


En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top