Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / 4e déjeuner Industrie/Numérique avec la FIA

4e déjeuner Industrie/Numérique avec la FIA

L'ADIRA organise régulièrement des "Déjeuners du numérique" pour rapprocher les entreprises de ce secteur, les start-up et les industriels. Le succès de ces rencontres et la qualité des débats a démontré l'intérêt de la formule.

En lien avec la FIA (Fédération des Industries d'Alsace) et en partenariat avec le Château de l'Ile à Ostwald, notre agence vient d'organiser un quatrième évènement.

Une douzaine d'entreprises du numérique et d'industriels d'horizons divers se sont rencontrés pour échanger sur l'impact du digital dans leur entreprise.

Ainsi, tous ont déclaré être fortement conscients des enjeux du numérique à la fois pour leur organisation (process,…), mais aussi pour les produits et futurs services qu'ils seront amenés à proposer à leur clients.

La question de la création de valeur a été soulevée, car le client n'est pas forcément disposé à payer les nouveaux services mis en place par la numérisation. Il s'agit parfois d'une voie essentielle pour maintenir sa position sur le marché.

Un des aspects également évoqué a été la mauvaise appréciation des attentes et capacités des clients à répondre favorablement à des solutions et services numériques. L'entreprise se bride en étant – à tort - persuadée que son client n'est pas prêt, au risque est de laisser ses concurrents prendre position. Faute d'avoir été un précurseur, il est alors essentiel de devenir un suiveur très réactif, rapide et performant. Il faut également ne pas négliger l'influence de l'aspect normatif, notamment dans le bâtiment avec le BIM (maquette numérique) où certaines entreprises sont à même de développer de nouveaux services, mais la normalisation n'est pas effective et bloque tout développement.

Pour l'ensemble des entreprises présentes, le numérique - et c'est en cela qu'il est différent d'une simple informatisation - permet une plus forte interaction avec le client : remontées d'informations dans l'utilisation des machines industrielles, contact direct pour des produits alimentaires,… Il permet alors d'être prédictif et de mieux orienter l'entreprise vers le marché et les demandes futures.

La numérisation de l'entreprise n'est pas simple, du fait de la recherche du bon positionnement au bon moment et du retour plus ou moins rapide sur investissements. Les dirigeants présents ont également fait part d'autres difficultés relatives à la nécessaire formation des salariés sur ces aspects, du coût de ces transformations (souvent des propositions trop lourdes et inadaptées à la structure de l'entreprise) et du temps que les entreprises, notamment les PME, peuvent y consacrer.

Catégories

Entreprise Réseau

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top