Menu

Accueil / Quoi de neuf ? / Interview de Dominique Brunissen : pour en savoir plus sur le conseil

Interview de Dominique Brunissen : pour en savoir plus sur le conseil

Dominique Brunissen

Dominique Brunissen, vous êtes Président de la Fédération nationale des Chambres Professionnelles du Conseil auquel adhère la Chambre Professionnelle du Conseil d'Alsace (CPC-Alsace) dont vous avez été le co-fondateur, comment évolue le conseil ces dernières années ?

CPC-AlsaceAprès avoir créé la CPC-Alsace en 2006 qui a tout de suite adhéré à la FNCPC, je suis entrée au Conseil d'Administration de la FNCPC en 2007 et j'ai été élu Président de la Fédération Nationale en 2013.
L'objectif de ces regroupements de Conseils en région était de favoriser leur capacité à travailler ensemble et faire mieux connaître leur métier auprès des entreprises et des institutionnels. Les membres des Chambres professionnelles se définissent comme des « entrepreneurs du conseil ». En Alsace, la CPC regroupe 34 professionnels du Conseil.

Culturellement, les dirigeants français font trop peu appel à des conseils, on considère qu'ils devraient être capable de prendre des décisions seuls. En Allemagne, au contraire, le fait de s'entourer de conseils est un gage de professionnalisme. Nous intervenons dans les écoles de management et dans les instances professionnelles (MEDEF, CPME, CJD, …) pour faire évoluer notre image. Nous sommes une véritable force économique de proximité et un atout pour les dirigeants et les entreprises que nous accompagnons.

Comment faire évoluer l'image du conseil en France ?

Nous travaillons sur une certification de service AFNOR concernant le parcours d'entrée et le renouvellement des membres des Chambres Professionnelles du Conseil. Nous validons des compétences, demandons aux nouveaux conseils de signer une charte, les obligeons à se former régulièrement, à systématiquement signer un contrat avec leur client... Il s'agit de certifier un niveau de professionnalisme réel et visible. 
En 2018, toutes les chambres, au niveau national, disposeront de cette certification de service. Une campagne de communication viendra appuyer cette démarche. Cela permettra de mieux identifier les « bons conseils ».

Vous êtes impliqué dans plusieurs sociétés de conseil alsaciennes, pourriez-vous nous en dire plus ?

VF Consult est une entreprise de conseil que j'ai créée en 1993 à Vendenheim sur les questions de transformation numérique, de gestion du changement et d'organisation. Nous sommes aujourd'hui 4 collaborateurs. J'ai par exemple accompagné l'ADIRA pour la mise en place et le suivi de son système d'information. 

J'ai participé avec 4 autres conseils associés à la création de Cerveau2 qui assure des prestations de mentoring global de dirigeants. Ces 4 associés sont tous issus du CREDIR, Centre de Formation Pluridisciplinaire de Professionnels en Transition situé à Kientzheim depuis 2012. Nous avons accueilli notre 39e stage récemment qui répond toujours autant au besoin de chefs d'entreprises et cadres pour les aider à affronter les situations de transition.

D'autres fonctions ?!

Je suis également Vice-Président de CIENTICA, association créée en 2006, présidée par Serge Oehler, et qui propose des conférences de sensibilisation et de vulgarisation aux usages du numérique. La dernière conférence était dédiée à la sécurisation des données.
Membre associé de la chambre de commerce et d'industrie Alsace Eurométropole, je fais partie des commissions Intelligence économique – Numérique – Entreprises. Par exemple, dans le cadre de la délégation par la CCI auprès de CCI Store, filiale de CCI France, nous travaillons en ce moment à l'évaluation d'un panel d'outils numériques qui pourraient être utilisées par les CCI et leurs clients au sein du projet CCI Webstore qui sera opérationnel début 2018.

Ce qui m'anime c'est l'entreprise, ses femmes et ses hommes, la façon dont ils travaillent, l'évolution de leurs pratiques managériales et opérationnelles et l'intégration des outils (numériques ou pas) dans leur process quotidien.

Catégories

Réseau Alsace

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top